Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 15:53
arton1364-200x150.png

Si la démocratie chez les socialistes fait parfois beaucoup de bruit, son absence à l’UMP ne peut être passée sous silence. Nicolas Sarkozy vient de livrer la dernière promotion des sujets de la cour présidentielle. Gouvernement, instances de l’UMP, candidatures européennes, ce jeu de chaises musicales orchestré ces dernières semaines depuis l’Élysée est une mascarade démocratique. Le bureau de l’UMP adopte docilement les choix du Président. Le fonctionnement de l’appareil d’État subit les conséquences de ces changements incessants et les citoyens en paient indirectement la note : remaniements gouvernementaux chroniques, discontinuités dans la gestion des dossiers ministériels, changements incessants dans les administrations... Le gouvernement devient une variable d’ajustement dans les combinaisons internes de l’UMP. Le président de l’UMP, Président de la République doit cesser le mélange des genres et sortir de la gestion clanique du pays.

 

Source : mJS76

Partager cet article
Repost0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 15:52

untitled.jpg Il paraît que les oreilles présidentielles ne peuvent souffrir d’entendre les bruits d’un manifestant encore moins les sifflets. Il y a quelques jours à Saint-Lô, ville calme, pas vraiment un foyer de constestation, une manifestation a rassemblé des milliers d’enseignants et des parents d’élèves venus crier leur colère. Le président et son ministre de l’Education nationale n’ont pas du tout apprécié. Résultat, le préfet et le directeur départemental de la police nationale sont “mutés”. Un directeur départemental en Corse avait déjà subi le même sort pour ne pas avoir empêché des manifestants d’envahir la villa d’un ami du président. Cachez ces manifestants que je ne saurais voir. Telle est la devise de notre nouveau consul. Un caprice de plus. Mais un caprice d’Etat.

 

Soruce : MJS76

Partager cet article
Repost0
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 14:30
n538561530_1886223_6163.jpg


20.000 manifestants se sont donnés rendez-vous au Havre pour montrer leur mécontentement sur la politique du gouvernement.
Certains lycées ont même été bloqués afin de permettre aux lycéens de se joindre à cette mobilisation.

Nous, jeunes socialistes, étions présents au coté de nos camarades du Parti afin de montrer notre solidarité.

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 14:29
DSC00937.jpg

2009_01_Manif_Rouen_Pouvoir_d'achat_(431).jpg Nous étions aux côtés des milliers de seino-marins qui participaient au mouvement à Rouen ; un froid quasi polaire mais qui ne nous a pas empêché d’être très nombreux et aux dires de beaucoup de présents, cela faisait longtemps à Rouen, que la fin du cortège alors sur le pont de l’île lacroix, n’avait pas aperçu la tête de ce même cortège sur le pont boieldieu. 2009_01_Manif_Rouen_Pouvoir_d'achat_(17).jpgSouvenons-nous il y a quelques mois de la parole du Président :”au moins mantenant quand il y a une grève en France on ne s’en aperçoit pas” … à méditer au regard de cette belle démonstration de force !

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 14:28
1493630000_s.jpg

Jeudi 29 janvier, a lieu dans toute la France des manifestations interprofessionnelles publiques/privés. Les différentes partis politiques ont appelé à venir soutenir cette manifestation, notamment nos camarades du Parti Socialiste. En Seine-Maritime différentes manifestations auront lieu : - 10H Cours Clemenceau à Rouen - 9H30, départ de Franklin (cours de la République) au Havre - 10H à la gare de Dieppe Notre mouvement bien sûr sera au rendez-vous.

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 14:28

motion de censure.jpg La vie quotidienne des Français est de plus en plus difficile : augmentation du chômage et multiplication des licenciements, creusement des inégalités, faiblesse des salaires et des pensions, développement de la précarité et baisse du pouvoir d’achat. Notre pays s’enfonce dans une crise profonde : crise économique et sociale, crise politique et démocratique. Le Président de la République concentre entre ses mains tous les pouvoirs et supprime un à un tous les contre-pouvoirs, dans les médias, dans la Justice, au Parlement. Il fait pression sans cesse sur les partenaires sociaux et privilégie le passage en force. Depuis l’élection présidentielle, les Français subissent de plein fouet les effets d’une politique qui baisse les impôts des plus favorisés, supprime les droits sociaux et finalement démantèle les services publics, le système de santé et l’école. Aujourd’hui la France n’a toujours pas de véritable plan de relance. Les Français ont besoin que soient apportées des réponses fortes, justes qui équilibrent les mesures en faveur de l’investissement et de la consommation. L’urgence est à une action globale, massive et à effet immédiat des pouvoirs publics. Des solutions existent pour augmenter rapidement le pouvoir d’achat des Français aux revenus moyens et modestes, pour protéger les salariés victimes des restructurations, pour empêcher les licenciements boursiers, pour soutenir fortement l’investissement, pour accompagner les secteurs industriels en grande difficulté, et relancer une véritable politique industrielle fondée sur le retour d’un Etat acteur et stratège. Nous socialistes veulent alerter sur les graves conséquences de l’inaction économique et sociale du gouvernement, prendre date devant les Français et leur proposer les mesures que nous croyons indispensables au rétablissement de la confiance. Nous socialistes refusons le confort d’une opposition qui n’aurait qu’à commenter les échecs de la majorité. Nous socialistes voulons au contraire que puisse s’organiser la confrontation entre deux logiques, deux projets, deux conceptions de la puissance publique. En déposant une motion de censure, nous socialistes souhaitons utiliser les moyens que nous donnent les institutions pour présenter nos propositions et montrer qu’une politique alternative est possible pour agir vraiment contre la crise économique et sociale.

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 14:27
CN-MJS-14-10-06.jpg


Ce week-end du 25 et 26 octobre 2008 s'est déroulé le CN du MJS.
CN? clique ICI

Notre fédération a présenté à cette occasion une résolution : "Quel avenir pour les Régions et les Départements ?".

Afin consulter la résolution sur : ICI

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 14:26


L’examen de l’article 13 de la loi organique imposée par le gouvernement et qui vise à restreindre le droit d’amendement a donné lieu cette nuit à de vifs échanges. Ambiance électrique. Rappels au réglement. Suspensions de séances. L’attitude du gouvernement qui voulait passer en force, le comportement des députés ump plus godillots que jamais et fermés à toutes propositions, et le côté surveillant général du président de l’assemblée ont amené les députés de gauche à protester cette nuit dans l’hémicycle. Nos députés socialistes refusent la transformation de l’assemblée en simple chambre d’enregistrement ou chambre à se coucher. Le président veut mettre au pas sa majorité et museler l’opposition.

Ce que nos députés socialistes défendent c’est le droit individuel d’amendement. Refuser ce droit pourtant constitutionnel c’est empêcher nos députés socialistes de faire leur travail de parlementaire. Il est faux de dire que l’obstruction parlementaire empêche le vote de la loi. Comme vient de le démontrer le Sénat, la non publication des décrets d’application ralentit fortement et principalement la mise en application de la loi. Elle relève pourtant du gouvernement. Cette nuit le gouvernement a voulu passer en force. Nos députés socialistes de Seine-Maritime (Christophe Bouillon, Sandrine Hurel, Laurent Fabius, Valérie Fourneyron et Pierre Bourguignon) ont décidé de ne plus siéger lors des séances des questions d’actualité. Le gouvernement pourra s’appuyer sur sa docile majorité et dormir sur ses deux oreilles. Pour autant nos 5 députés poursuivront leur travail parlementaire. Nos députés socialistes s'opposeront aux mesures qui pénalisent les Français et interpelleront directement le gouvernement sans passer par la case hémicycle.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 14:25

arton1363-200x150.png
Le MJS condamne les violences policières exercées sur des manifestants et des représentants syndicaux lors de la visite du président de la République à Saint Lo le lundi dernier 12 Janvier.

Alors que Nicolas Sarkozy prétendait souhaiter la « meilleure concertation possible avec les lycéens », les forces de l’ordre qui encadraient sa visite ont montré le vrai visage de la politique gouvernementale : provocations, mépris et violence à l’égard des manifestants.

A l’occasion de cette visite de Sarkozy accompagné de Darcos, un rassemblement de 5000 personnes avait lieu à 10h30 devant la Mairie de Saint Lo. Suite aux nombreuses provocations des forces de l’ordre, quelques débordements se sont produits. La réponse des CRS fut particulièrement disproportionnée et dangereuse et a conduit au transfert d’une dizaine de blessés à l’hôpital.

Le MJS est solidaire des organisations syndicales et des manifestants face à la répression aveugle et contradictoire avec le discours de concertation du président de la République. Le MJS demande à la Ministre de l’Intérieur de mettre en oeuvre immédiatement une inspection de l’IGS face à une utilisation abusive de la violence par les forces de l’ordre auprès de manifestants.

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 14:25
DSC08416.JPG

Samedi dernier ( 17 janvier 2009 ) : Journée nationale de mobilisation parents-enseignants. A Rouen était organisée place de la cathédrale, un rassemblement suivie d'une manifestation afin de défendre notre école publique. Par la présence de l'Animateur Fédéral de notre mouvement, nous avons montré notre solidarité et notre soutient aux combats que mènent les parents d'élèves et les enseignants.

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0