Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 12:15

Sans-titre-copie-176.JPGA l’issue du premier tour, les élections législatives, en France, ont confirmé l’aspiration au changement et l’envie de donner une majorité présidentielle autour de François Hollande pour y parvenir. En Seine-Maritime, les positions du Parti Socialiste sont partout renforcées voire dépassées avec quelques surprises malgré l’acharnement de l’UMP à vouloir tripatouiller les limites de circonscriptions à son avantage, une histoire d’arroseur arrosé …

Le PS en Seine-Maritime comptait 4 députés avant l’élection. Avec Laurent Fabius réellu, Christophe Bouillon qui frôle l’élection de son côté, il est assuré d’en avoir 5 à l’issue du 1er tour car deux candidates socialistes sont seules au second tour et Valérie Fourneyron est en position très favorable selon les observateurs.

Première satisfactions et non des moindres, celle de l’élection de Laurent Fabius au premier tour dans la 4ème circonscription malgré le nombre de candidats. Résultat témoignant du fort ancrage à gauche de ce territoire qui va d’Elbeuf à Canteleu en passant par Cléon, Grand-Quevilly, Grand-Couronne et Maromme. Avec un peu plus de 52 %, Laurent Fabius est conforté et son suppléant, Guillaume Bachelay ira siéger à l’Assemblée car le Ministère des Affaires Etrangères devrait retrouver son Ministre dès la semaine prochaine.

Deuxième satisfacttion, celle de la récompense du travail inlassable, du “labourage” de terrain comme on dit, pour celui qui donne tout son temps aux habitants de sa circonscription, Christophe Bouillon, arrivé à 49, 43 % au premier tour et laissant loin derrière une candidate UMP inconnue et ne connaissant pas le territoire. En théorie, n’ayant même pas atteint les 12.5 des inscrits, elle ne pourrait pas se maintenir. Mais la loi prévoit, lorsque le 1er n’est pas élu (ne dépassant pas 50%) qu’on “repêche” le second. Christophe Bouillon devrait donc naturellement retrouver son siège Dimanche 17 Juin prochain pour les cantons de Lillebonne, de Pavilly, de Caudebec-en-Caux, de Notre-Dame de Bondeville et de Duclair.

Autre satisfaction dans une Fédération qui a toujours misé sur le renouvellement, l’expérience et la féminisation ce sont les candidates socialistes dont la plupart sont en bonne  voie voire en très bonne posture pour le second tour.

Valérie Fourneyron se voit récompensée de son attachement et de son travail pour Rouen dans une circosncription à laquelle on avait rattaché 2 communes socialistes, Déville et Mont-Saint-Aignan, ville dont le maire, Pierre Léautey devrait aller sièger et représenter Rouen qu’il connaît si bien puisque le Ministère des Sports devrait, lui aussi retrouver sa Ministre la semaine prochaine.

Luce Pane (à Sotteville - St Etienne  - Oissel  - Petit-Quevilly et Rouen 6) comme Catherine Troallic (Le Havre - Gonfreville - Harfleur - Gainneville) seront seules au second tour. Ayant devancé leurs compétiteurs “Front de gauche” respectifs dans leur circonscription et ceux-ci jouant le jeu du désistement républicain, elles sont assurées d’être proclamée respectivement députée de la 3ème circonscription pour Luce Pane qui succèdera à Pierre Bourguignon et députée de la 8ème circonscription pour Catherine Troallic, surprise socialiste totale de ce premier tour de scrutin mais pas des électeurs car Catherine est une élue investie, via son mandat régional, sur les dossiers du bassin havrais.

 

Sans-titre-copie-177.JPGQuatre autres candidats socialistes et la candidate écologiste sont en bonne position également.

Laurent Logiou, au Havre se rapproche - à 5 % près - du Maire du Havre (UMP) dans une circonscription “taillée par et pour la Droite”. Avec une réserve de droite à gauche, l’UMP est incertaine et la gauche rassemblée pourrait, là aussi, créer une belle surprise avec l’élection d’un député socialiste pour le Havre, St Adresse et Montivilliers.

Sandrine Hurel a gagné le 1er tour dans une circonscription où elle est autant sortante que le candidat UMP, député lui aussi et qui finit avec plus de 2 % de retard. Là, les ciseaux UMP ont cru avoir le dernier le mot. C’était sans compter sur une députée socialiste pugnace, disponible, combattive et qui n’a pas hésiter à aller à la rencontre de chacune des nombreuses communes qui forment cette grande circonscription de Dieppe à Forges. Sandrine dispose d’une réserve de voix et bénéficie du désistement républicain pour l’emporter Dimanche prochain.

Estelle Grelier vire en tête dans la 9ème circonscription devant le député UMP sortant qu’elle laisse à 5 points derrière elle. Pour cette élue infatigable, c’est une satisfaction car elle dispose, de plus, d’une réserve de voix de gauche qui pourrait la porter à l’Assemblée nationale Dimanche prochain.

Dominique Chauvel joue à touche-touche (38 % contre 39 %) avec le député sortant de la 10ème circonscription Trassy-Paillogue qui perd 10.000 voix quand Dominique Chauvel en gagne 10.000 ! Investie dans ce territoire qu’elle connaît parfaitement, Dominique Chauvel peut sans doute y croire et se dire que le travail paie.

Enfin, issue de l’accord Verts-PS que la Fédération de Seine-Maritime voulait respecter, le seconde circonscription voit une bonne surprise avec un tandem formé par Véronique Moynet (Europe-Ecologie-Les Verts) et Jacques-Antoine Philippe (Conseiller Général PS de Darnétal) qui talonne de très près la député sortante UMP à 1% près (35 contre 36%).

Dimanche prochain, il faut confirmer le changement souhaité avec l’élection de François Hollande comme Président de la République, encourager les premières décisions prises qui montrent que la parole donnée sera respectée et donc élire des députés investis, proches de vous et qui sauront faire entendre la voix de leurs territoires.

Dimanche 17 Juin, bureaux ouverts de 8 H à 18 H

 

Source : PS76

 

 

Retrouvez mon analyse de ces circonscription : ICI

Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 09:40

Sans-titre-copie-175.JPGEdouard Philippe met en avant sur son dernier tract les aménagements Havrais comme le grand stade.
Cependant il oublie de préciser qu’une partie non négligeable (44%) est financée par la région et le département. Pour rappel le département est socialiste de même que la région qui a comme vice-président Laurent Logiou.
Edouard Philippe a réussi à accrocher de ses amis UMP via l’Etat Sarkozy une enveloppe de 500 000 € contre 25 millions pour la région et 10 millions  pour le département.
Après cette démonstration, je préfère confier la 7e circonscription à Laurent Logiou pour défendre les projets Havrais qu’a Edouard Philippe qui s’attribue des projets en omettant de signaler les financements (ce qui est de bonne guerre).
L’exemple du Grand Stade est un exemple parmi d’autres sur Le Havre

Vous trouverez ci-dessous le plan de financement du grand stade :

Coût total du projet 80M€.
La répartition du financement entre les acteurs publics locaux se fait de la manière suivante :
• la Communauté de l’agglomération Havraise (44,5 M€)
• le Conseil régional de Haute-Normandie (25 M€)
• le Conseil général de Seine-Maritime (10 M€)
• l’État (0,5 M€)

 

 

Source des chiffres :

- http://www.hautenormandie.fr/Les-incontournables/Communiques-de-presse/Alain-Le-Vern-pose-la-premiere-pierre-du-Grand-Stade-du-Havre

- http://attaquerapide.fr/un-grand-stade-au-havre/

Partager cet article
Repost0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 15:09

Avant le second tour des élections législatives, le PS a créé plusieurs clips de campagne à diffuser massivement sur Internet. Découvrez et diffusez dès maintenant auprès de votre famille et de vos amis le clip "Le 17 juin, donnons une majorité au changement ! "

 

 

Dans ce clip, des citoyens rappellent les différentes mesures du programme de François Hollande pour appeler à donner au président et au gouvernement, la majorité dont ils ont besoin pour mettre en place les grandes réformes qui redresseront la France.
Vous aussi, mobilisez autour de vous: diffusez la vidéo !

N'hésitez pas: diffusez-la le plus largement possible pour que dimanche 17 juin l'on puisse donner une vraie majorité au changement !

>> Voir le clip d'appel à la mobilisation de Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault

>> Consultez les résultats dans votre circonscription


>> Voir les engagements tenus
Source : PS

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 15:06

Au lendemain, du premier tour des élections législatives, la première secrétaire du PS a tenu un point presse au siège de la rue de Solférino.

    «Je voudrais ce matin vous redire combien je me réjouis que les Français aient envoyé un signe de confiance à François Hollande et à son gouvernement».

    «Je crois qu'ils ont exprimé clairement leur souhait de donner à François Hollande les moyens d’agir pendant ce quinquennat». «Pour nous et pour ce second tour, le mot d’ordre est simple : rassemblement et mobilisation» » a indiqué Martine Aubry.

 

 

 

 

Rassemblement

Pour le second tour, la première secrétaire du PS appelle donc au rassemblement. Le rassemblement avec nos partenaires et le désistement, si le cas se présente, pour le candidat de la gauche ayant obtenu le meilleur resultat.

«J'ai dit d'ailleurs hier soir qu'un seul candidat de gauche arrivé en tête doit demeurer au second tour», a rappelé Martine Aubry.

    «J’ai demandé dès hier soir à nos candidats de se désister en faveur d'un autre candidat de gauche mieux placé lorsque c'est le cas. Et j’ai appelé nos partenaires à faire de même. Je demande que cette règle soit appliquée partout et par tous ».

Dans la première circonscription de la Rochelle, Martine Aubry appelle Olivier Falorni à se retirer au profit de la présidente de la région Poitou-Charente, Ségolène Royal.

    «D'abord parce que la règle générale, c'est de se désister au profit du candidat de gauche en tête. Il se trouve que cette candidate n'est pas n'importe qui. C'est la présidente de Poitou-Charentes. Elle est chez elle à la Rochelle. C'est notre ancienne candidate à la présidence de la République. Et je le dis, on ne peut pas être un candidat de gauche et faire battre une candidate de gauche avec les voix de la droite. Pour toutes ces raisons, je lui redis très clairement de retirer sa candidature», a clairement expliqué Martine Aubry.

Quand au Front National, dès hier soir, Martine Aubry avait appelé à faire barrage au parti d'extrême-droite, et c'est exactement ce qui a été rappelé ce matin.

    «Dans la troisième circonscription du Vaucluse, où Marion Maréchal Le Pen est arrivée en tête et où notre candidate Catherine Arkilovitch est troisième, devant le risque d’élection du FN, nous avons demandé à notre candidate de retirer sa candidature et appelons à faire barrage au Front National en espérant que le candidat de l’UMP se montre digne de ce choix».

Mobilisation

Les responsables socialistes seront toute cette semaine mobilisés sur le terrain pour porter une majorité pour le changement à l'Assemblée nationale. Martine Aubry sera en déplacement dans le Gard dès mardi 12 juin soutenir Katy Guyot contre Gilbert Collard le candidat du FN à Nîmes.

    «J’irai pour ma part, comme l’ensemble des responsables, dans les circonscriptions où nos candidats sont en situation de conquête d’un siège de député. Ça ne sert à rien d’aller là où les choses sont jouées en notre faveur mais il faut en revanche aller soutenir ceux qui peuvent gagner», a-t-elle indiqué.

«Vous le voyez le rassemblement est vraiment en marche. La mobilisation est là» a conclu Martine Aubry avant de rappeler la tenue du grand meeting de mercredi 13 juin au Zénith de Paris avec Jean-Marc Ayrault et Bertrand Delanoë.

 

Source : PS

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 16:15
Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 15:48

Sans-titre-copie-174.JPGVéronique Moinet est en ballotage face à Françoise Guegot Député Sortante qui a bénéficié d'un redécoupage de circonscription favorable pour elle.

 

Pour rappel Françoise Guegot avait succèdé à Pierre Albertini en 2007 en gagnant face à François Zimeray de 1317 voix.

 

En 2008 Françoise Guegot perd la mairie de Mont Saint Aignan face à Pierre Leautey (suppléant de Valérie Fourneyron).

 

Rappel des résultats du Premier tour :

 

Lorsque l'on additionne les forces de Gauche cela représente 44,23% des Exprimés, les forces de l'UMP-DVD représente 37,61%, le FN 14,30% et le centre 3,86%.

 

Liste des candidats Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
Mme Elizabeth LALANNE DE HAUT (FN) 7 819 8,54 14,30
Mme Christelle TORRE (EXG) 362 0,39 0,66
M. Anthony L'HUILLIER (DVD) 428 0,46 0,78
M. Christian GAUTHIER (FG) 3 422 3,73 6,26
M. Alain TERNISIEN (CEN) 2 110 2,30 3,86
Mme Chantal MENARD (RDG) 449 0,49 0,82
Mme Véronique MOINET (VEC) 19 563 21,37 35,77
Mme Françoise GUEGOT (UMP) 20 144 22,00 36,83
Mme Catherine SAILLARD (EXG) 393 0,42 0,72

 

 

Véronique Moinet à des chances de remporté cette circonscription difficile. L'arbitre de ce deuxième tour comme beaucoup de circonscription en Seine-Maritime est malheuresement le FN.

 

Françoise Guégot, comme Edouard Philippe, Alfred Trassy-Paillogues, Daniel Fidelin, Michel Lejeune, Cyrille Grenot, Valérie Karmère-Loisel doivent compter sur un report du voix du FN pour sortir soit vainqueur au 2e tour soit avec un score qui se rapproche des 50%.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 15:11

Sans-titre-copie-172.JPGSandrine Hurel en tête avec 1129 voix d'avance devant Michel Lejeune (UMP) Député-Maire de Forges les Eaux.

 

C'est un deuxième tour qui oposera deux députés sortant. En effet du fait du redécoupage les deux circonscriptions ont été regroupées.

 

Rappel des résultats du Premier tour :

 

Lorsque l'on additionne les forces de Gauche cela représente 52,02% des Exprimés, les forces de l'UMP-DVD représente 31,35%, le FN 14.73% et le centre 1,91%.

 

 

Liste des candidats Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
M. Serge RENAUDIN (CEN) 1 246 1,12 1,91
Mme Sophie PETEL (FN) 9 614 8,71 14,73
M. Sébastien JUMEL (FG) 10 803 9,79 16,55
M. Michel LEJEUNE (UMP) 20 069 18,19 30,74
Mme Laurence BAGUET (DVD) 401 0,36 0,61
Mme Sandrine HUREL (SOC) 21 198 19,21 32,47
M. Rafael ALCARAZ-MOR (EXG) 274 0,24 0,42
Mme Michelle PETITEVILLE (EXG) 353 0,32 0,54
M. Frédéric WEISZ (VEC) 1 330 1,20 2,04

 

 

Sandrine Hurel accompagné de se suppléante Marie Le Vern (Conseiller Générale de Blangy-sur-Bresle) serait dans un ballotage favorable si les forces restent identiques

 

Le candidat de la droite Michel LEJEUNE (Député depuis 2002) toute chose égale par ailleurs est dans une situation difficile car même réussissant à faire le plein des voix à l'extrême droite et au centre mathématiquement il n'atteindrait pas les 48%.

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 14:36

Sans-titre-copie-170.JPG

Valerie Fourneyron Député-Maire de Rouen arrive en tête au premier tour dans la 1ere Circonscription avec 41,50% des voix.

 

Valerie Fourneyron sera face à Cyrille Grenot (NC-UMP) crédité de 29,16% au premier tour.

 

Rappel des résultats du Premier tour :

 

Lorsque l'on additionne les forces de Gauche cela représente 55,58% des Exprimés, les forces de l'UMP-NC représente 29,16%, le FN 10,09%, le centre 3,55% et autres 1,63% .

 

Les candidats Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
Mme Véronique CHARUEL (AUT) 101 0,15 0,28
Mme Carine GOUPIL (FG) 2 891 4,46 7,88
M. Cyrille GRENOT (NCE) 10 704 16,51 29,16
M. Pierre-Alexandre BESSON (ECO) 235 0,36 0,64
M. Guillaume PENNELLE (FN) 3 703 5,71 10,09
M. Stéphane MARTOT (VEC) 1 657 2,55 4,51
Mme Valérie FOURNEYRON (SOC) 15 235 23,51 41,50
M. Didier POLIN (CEN) 1 303 2,01 3,55
M. José MARIN (EXG) 295 0,45 0,80
M. Benoit SOURD-BLEVIN (AUT) 258 0,39 0,70
M. Hervé BRISSARD (EXG) 77 0,11 0,21
Mme Valérie FOISSEY (EXG) 186 0,28 0,51
Mme Isabelle PLOUCHARD (EXG) 64 0,09 0,17
Mme Marie-Pierre QUENEHEN (AUT) 0 0,00 0,00

 

Valerie Fourneyron serait en ballotage favorable si les forces restent identiques.

 

Le candidat de la droite toute chose égale par ailleurs est dans une situation difficile car même réussissant à faire le plein des voix à l'extrême droite, au centre et au "AUT" mathématiquement il n'atteindrait pas les 45%.

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 14:21

Sans-titre-copie-169.JPG

Estelle Grelier est face Deniel Fidelin (Député Sortant) au deuxième tour.

 

Rappel des résultats du Premier tour :

 

Lorsque l'on additionne les forces de Gauche cela représente 50,18% des Exprimés, les forces de l'UMP représente 33,51%, le FN 14.64% et le centre 1,68%.

 

 

Liste des candidats Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
Mme Myriam TEVENIN (EXG) 361 0,39 0,67
M. Alain PLANTAZ (VEC) 1 417 1,53 2,61
Mme Geneviève SALVISBERG (FN) 7 944 8,59 14,64
Mme Céline BRULIN (FG) 4 393 4,75 8,10
Mme Magali CAUCHOIS (EXG) 401 0,43 0,74
Mme Estelle GRELIER (SOC) 20 654 22,34 38,06
M. Daniel FIDELIN (UMP) 18 180 19,67 33,51
M. Cédric LECARPENTIER (CEN) 910 0,98 1,68

 

 

 

 

Estelle Grelier serait en mesure de l'emporter le 17 juin si les forces restent identiques.

 

Comme tout les autres candidats UMP en Seine-Maritime Daniel Fidelin doit réussir a faire le plein des voix du FN (14.64%) et dans cette circonscription aussi faire le grand écart avec le MODEM qui obtiens 1.68% si il veut avoir des chances de l'emporter et frôler les 50%.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 14:11

Sans-titre-copie-168.JPGDominique Chauvel est en ballotage face a Alfred Trassy-Paillogues Député-Maire de Yerville et responsable départemental de l'UMP.

 

Ce deuxième tour est une revanche pour Dominique Chauvel battu en 2007 par le même adversaire de 5520 voix

 

Rappel des résultats du Premier tour :

 

Lorsque l'on additionne les forces de Gauche cela représente 47,50% des Exprimés, les forces de l'UMP représente 39,02% et le FN 13,48%.

 

 

Liste des candidats Voix % Inscrits % Exprimés Elu(e)
Mme Jolanta AVRIL (VEC) 1 611 1,52 2,47
M. Eric MOISAN (EXG) 539 0,50 0,83
Mme Dominique CHAUVEL (SOC) 25 372 23,95 38,88
M. Alfred TRASSY-PAILLOGUES (UMP) 25 458 24,03 39,02
Mme Michèle MOR (EXG) 466 0,44 0,71
Mme Isabelle GILBERT (FN) 8 799 8,30 13,48
Mme Aline FLAUX (FG) 3 006 2,83 4,61

 

 

Cela signifie que ce deuxième tour dans la 10eme circonscription de Seine-Maritime est ouvert, il n'est pas exclus que Dominique Chauvel remporte le 2eme round.

 

Dans le cas ou Alfred Trassy-Paillogues gagne cette élection il devra cette victoire au 13,48% du Front National qui est sa seul réserve de voix.

Partager cet article
Repost0