Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 12:23

Sans-titre-copie-2.JPGUne rumeur annonçait le retrait de l'ancien Premier ministre de la vie politique vendredi. Son entourage dénonce une "intoxication" élyséenne.

 

"C'est de l'intox ! L'Élysée est à la manoeuvre !" Jean-Pierre Grand en est certain. L'info qui buzzait vendredi après-midi sur Internet, selon laquelle Dominique de Villepin serait en passe de se retirer de la vie politique (info i>Télé), viendrait directement du "château". Elle n'aurait rien de fondé. "Ils ont eu Borloo, ils veulent débrancher Boutin, Morin, et bien sûr Villepin", tonne-t-il. "D'ailleurs, je l'ai eu cet après-midi au téléphone... Il aurait été assez courtois pour me prévenir, quand même !" ajoute Grand. Un drôle d'argument quand on sait que le député de l'Hérault avait été pris au dépourvu, ou presque, il y a 15 jours, lorsque l'ancien Premier ministre a annoncé, à la surprise générale, en plein bureau politique, qu'il quittait République solidaire (RS), le mouvement - ou ce qu'il en reste - qu'il avait lui-même créé, et refilait le bébé à.... Jean-Pierre Grand. Sur des images tournées par un participant, on peut même l'entendre plaisanter : "Merci du cadeau !" 

 

Contacté au moment de cette annonce, François Goulard, un autre proche de Dominique de Villepin, confiait de son côté au Point.fr qu'il ne pouvait interpréter ce premier retrait autrement que comme "une volonté de s'éloigner de la vie politique". Un ancien membre du staff présidentiel de Villepin, encore incrédule face à la démission du président de RS, approuve et en rajoute une couche : "Je ne serais pas surpris du tout qu'il se retire ! Il y a 15 jours, on a tout simplement assisté à un suicide politique en direct. Donc soit il est fou et il y croit encore, soit il s'en va. En même temps, je suis désormais convaincu que cet homme n'a aucun sens politique..." Et de soupirer : "Sarkozy avait raison..."

 

"Les hommes d'État peuvent faire ça..."link

 

Pour l'heure, l'info reste fermement démentie par l'entourage de l'ancien Premier ministre. À commencer par lui-même, qui, vers 19 heures vendredi, tweetait : "Je n'ai que faire des rumeurs. Ma détermination politique n'en est que renforcée..." Sans surprise, Brigitte Girardin, ex-secrétaire générale du mouvement, à qui Villepin avait "demandé de le rejoindre pour constituer une équipe", dément elle aussi. Quant à Jean-Pierre Grand, il n'en démord pas : "C'est de toute évidence une nouvelle intoxication de l'Élysée. On a eu le croc de boucher (l'affaire Clearstream, NDLR), on a eu la une du JDD sur Bourgi... C'est la plus grande offensive qu'il y ait eu contre un homme politique !" s'insurge-t-il. 

 

Tout de même, on l'interroge : "Un tel retrait serait-il si improbable ?" Réponse de Grand : "Rien n'est improbable, c'est un homme d'État. Mendès France, de Gaulle, les hommes d'État peuvent faire ça..."

 

Source : Le Point

Partager cet article
Repost0

commentaires