Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 16:54

Marisol Touraine : «être responsables tout en étant attentifs à la situation de nos concitoyens»


 



Suite au vote du programme de stabilité la veille à l'Assemblée nationale, Marisol Touraine a appelé à ce que les parlementaires travaillent désormais à la mise en oeuvre du plan :

    Il y a eu un vote de soutien. Il s'agit maintenant de mettre en place le plan annoncé, nous allons donc travailler avec l'ensemble des parlementaires à la mise en oeuvre concrète des mesures annoncées.

Et d'ajouter :

    Nous devons faire en sorte d'être responsables tout en étant attentifs à la situation de nos concitoyens, faire en sorte que nous puissons réduire les impôts.

La ministre a également confirmé que les pensions des retraités modestes, c'est-à-dire inférieures à 1200 euros, ne seront pas gelées.

Concernant les économies de 10 milliards qui devront être faites dans le domaine de la santé, elle a réaffirmé :

    Il n'y aura pas d'affaiblissement de la prise en charge de nos concitoyens, il n'y aura pas de déremboursement, pas de franchise, de forfait, qui ne seront pas pris en charge.

Enfin, Marisol Touraine a rappelé qu'en deux ans, le déficit de la sécurité sociale avait d'ores et déjà été diminué «sans remettre en cause la qualité de la prise en charge» :

    C'est parce que nous allons réformer, réorganiser notre système que nous allons pouvoir faire des économies.

 
Bernard Cazeneuve : «Notre objectif, au sein de l'Union européenne, c'est de démanteler les filières djihadistes.»

Le ministre de l'Intérieur est revenu sur le plan annoncé la semaine dernière de lutte contre les filières djihadistes. Il annoncé rencontrer aujourd'hui ses homologues européens afin de travailler ensemble.

Pointant le rôle déterminant d'Internet dans l'embrigadement et l'endoctrinement de ressortissants européens, Bernard Cazeneuve a expliqué :

    Notre objectif, c'est de faire en sorte que, par la coopération de nos services, par les actions que nous engageons en commun, nous parvenions à identifier les pourvoyeurs de haine, les recruteurs de djihadistes, de manière à démanteler les filières et nous sommes résolus à le faire.

Bernard Cazeneuve a également évoqué la situation des Français revenant en France. Il a souligné la nécessité d'une sanction pénale, mais également d'un travail de réinsertion :

    Agir en bande organisée en lien avec une entreprise terroriste, en association de malfaiteurs, ça appelle une sanction pénale. Nous déclencherons l'action publique à chaque fois que nous avons des éléments qui justifient qu'on le fasse.

 
Stéphane Le Foll : «La préférence, c'est tout l'avenir d'Alstom, rien que l'avenir d'Alstom»


 

Le porte-parole du gouvernement a répété l'ambition de l'État dans le dossier Alstom : que les centres de décisions restent en France, que l'emploi soit préservé.

    Les choses sont claires, tout est sur la table, il faut qu'on pense à l'avenir de cette entreprise, qu'on pense aussi à l'avenir de la technologie française.

Stéphane Le Foll est également revenu sur le plan d'économies voté hier :

    On définit une trajectoire pour la France sur les 3 ans qui viennent, qui combine 2 choses : faire en sorte que notre pays se renforce en terme économique pour l'emploi, et réduire les déficits parce que sinon l'endettement va exploser.

 
Jean-Marie Le Guen : le programme de stabilité est «un engagement fort» du Premier ministre.

 

 

 

Le secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement a évoqué «un lien beaucoup plus fort entre les parlementaires et le gouvernement», voulu par le Premier ministre Manuel Valls.

Il a salué le vote du programme de stabilité la veille à l'Assemblée nationale, «un acte fondateur pour l'action de ce gouvernement» :

    C'est une feuille de route qui a été donnée, qui est courageuse, faite sur un diagnostic de vérité, qui assume un certain nombre de choix fortement : c'est la marque de l'action du Premier ministre, c'est un engagement fort.

Jean-Marie Le Guen a rappelé que lors de la campagne présidentielle le candidat François Hollande s'était fortement engagé sur la nécessité de maîtrise des déficits publics.

Il a également soutenu la stratégie économique consistant à soutenir les entreprises :

    Nous pensons que les entreprises ont une vocation à créer de la richesse et de l'emploi.

 

Source : PS

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • aurelinfo
  • Blog d'Aurélien Violette
  • Blog d'Aurélien Violette

avatar-user-3008819-tmpphprEX92I.jpeg
 Bienvenue sur aurelinfo !

Blog d'Aurélien Violette.

Recherche