Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 23:05
carte-migration-etudiant-europe.png

L’Europe, bien plus qu’un simple espace territorial est un véritable espace géopolitique et politique en construction. Si la construction européenne a été historiquement essentiellement économique, il est d’autres secteurs d’activité dans lesquels des politiques européennes se développent. Souvent ignorées et parfois méconnues, les actions de l’Europe à destination de la jeunesse sont pourtant nombreuses. C’est avec le traité de Maastricht que l’on voit apparaître les notions d’éducation, d’étudiants ou même de formation professionnelle. Cependant, dans ces domaines, l’Union Européenne ne s’est pas à proprement parler dotée d’une politique commune. Elle s’est davantage appuyée sur des incitations de coopérations entre les Etats membres. Ceux-ci se sont fixés comme principaux objectifs la réduction de l’échec dans l’enseignement supérieur, l’harmonisation des cycles universitaires, le développement de l’apprentissage des langues et surtout l’essor des mobilités.

Pour mener à bien ses politiques, l’Union Européenne a créé plusieurs programmes comme par exemple ERASMUS lancé en 1987. Les financements nécessaires à leur mise en œuvre sont aujourd’hui regroupés dans le « programme d’éducation et de formation tout au long de la vie » qui est doté de près de 7 milliards d’euros pour la période 2007-2013, soit environ 1 milliard par an. Concrètement, ERASMUS c’est près de 200 millions d’euros chaque années versés sous forme de bourses (110€ par mois cumulable avec d’autres aides) pour 6 mois ou un an. Ce programme a permis à plus d’un million d’étudiants de faire l’expérience de la mobilité en allant étudier un ou deux semestres dans une autre université de l’Union Européenne. Cette expérience est tellement fructueuse qu’elle a été étendue au reste du monde avec le programme ERASMUS MUNDUS lancé en 2004. Des actions similaires existent à destination des formations professionnelles, comme par exemple le programme Leonardo da Vinci qui permet à 7000 Français d’aller effectuer un stage dans un autre Etat membre. Les autres actions sont principalement destinées à accompagner des coopérations entre établissements scolaires ou universitaires.

L’Europe et les jeunes, c’est favoriser la mobilité inter- et extra-union. L’Europe et la jeunesse, c’est un début de politique européenne de l’éducation, en particulier pour les connaissances linguistiques. Concrètement, c’est près d’un milliard d’euros destinés chaque année aux acteurs de la jeunesse européenne. Mais ces espoirs ne doivent pas pour autant nous détacher de la réalité. Si le programme ERASMUS est un excellent programme, le nombre de place n’en reste pas moins limité et l’expérience d’un séjour à l’étranger est fortement onéreux. Souvent, les Régions développent leur propre programme de mobilité, en versant des aides complémentaires. La plupart des Universités proposent elles aussi des financements complémentaires. En revanche, l’Etat est complètement absent des politiques de mobilité de la jeunesse, et c’est peut-être la raison pour laquelle les lycéens sont plus ou moins exclus de ces politiques.
Les actions de l’Union Européenne sont aujourd’hui prometteuses mais nécessitent encore des efforts. Pour nous doter d’une Europe de l’égalité des chances et espérer voir un jour un service public européen de l’éducation, n’oubliez pas de voter et de faire voter socialiste le 7 juin 2009.

 

Source : MJS76

Partager cet article

Repost 0
Published by aurelinfo - dans Archive MJS76
commenter cet article

commentaires

Profil

  • aurelinfo
  • Blog d'Aurélien Violette
  • Blog d'Aurélien Violette

avatar-user-3008819-tmpphprEX92I.jpeg
 Bienvenue sur aurelinfo !

Blog d'Aurélien Violette.

Recherche