Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 12:11

122519-rambouillet-une_35612.jpg

La candidate de gauche Anny Poursinoff (Verts) est arrivée en tête (42,62 %), dimanche, au premier tour de la législative partielle de Rambouillet (Yvelines), devançant de deux points le député sortant Jean-Frédéric Poisson (UMP), a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture. Jean-Frédéric Poisson, ancien suppléant de Christine Boutin, a recueilli 40,71 % lors de ce premier tour marqué par une faible participation (26,75 %).

À l'énoncé des résultats, la candidate écologiste semblait déçue par son score : "Nous avons 500 voix d'écart (511), ça va être juste", a-t-elle indiqué à l'AFP. Elle a déploré un taux de participation "pas bon" qu'elle dit pourtant "avoir anticipé". "Les affaires ont peut-être fait progresser le taux d'abstention à moins que ce ne soit la date choisie pour cette élection partielle qui tombe pendant le début des vacances d'été."

Jean-Frédéric Poisson a, de son côté, estimé que "l'effondrement du parti de la majorité n'avait pas eu lieu". "Avec le score du Nouveau Centre, je dispose de 300 voix d'avance. Je n'ai aucune raison d'être inquiet", a-t-il indiqué à l'AFP. Le candidat du Nouveau Centre, Michel Finck, qui totalise 3,19 % des suffrages, constitue une réserve de voix pour le candidat de l'UMP au second tour qu'il a dit lui apporter dès dimanche soir.

Troisième sur le podium à l'issue de ce premier tour, le candidat du FN Philippe Chevrier obtient 7,48 % des voix, trois points de plus qu'au premier tour en septembre 2009. "Je ne donne aucune consigne de vote pour le second tour", a-t-il fait savoir à l'AFP. Le parti du Front de gauche représenté par Vincent Liechti (PCF) arrive quatrième avec 4,05 % du scrutin. Joint par l'AFP, il a appelé "à faire barrage au candidat de la droite en appelant à voter pour Anny Poursinoff".

Il y a un an, quand Christine Boutin avait renoncé à reprendre son poste de députée après son éviction du gouvernement, Jean-Frédéric Poisson avait remporté le scrutin avec cinq voix d'écart au second tour. Mais le vote a été invalidé par le Conseil constitutionnel, qui a ramené l'écart à une seule voix. Le second tour aura lieu dimanche 11 juillet.

 

Source : Le Point


"Ensemble nous sommes invinsible" ce sont les paroles prononcées par Benoit Hamon au banquet de Canteleu l'année dernière, j'ai l'espoir qu'elles se vérifient dimanche.

Partager cet article
Repost0

commentaires