Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 17:55

sans-titre-copie-28.JPGPour la première fois depuis 2002, c'est un défilé de ministres et de candidats à la succession de Martine Aubry qui animera la traditionnelle université d'été des socialistes.

 

Le PS a prévu de projeter en plein coeur de son université d'été, samedi 25 août, à 14 h 30, le film de Pierre Schoeller, L'exercice de l'État. Et pour cause. La traditionnelle rentrée socialiste, à La Rochelle du 24 au 26 août, sera non seulement un défilé de militants (4 500 sont attendus), de cadres et d'élus, mais aussi de ministres. À la faveur de la victoire de François Hollande le 6 mai, le PS est pour la première fois depuis 2002 aux manettes du pays. Et commence à être sous le feu des attaques, entre polémique sur les Roms, charge de Jean-Luc Mélenchon ou encore tension autour du pacte budgétaire européen...

Le programme de travail pour La Rochelle a été élaboré en fonction des portefeuilles distribués par François Hollande (qui ne fera pas le déplacement). Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius animera une table ronde sur "la politique étrangère de la France face aux nouveaux (dés)équilibres et aux nouveaux rapports de force". La ministre de l'Écologie Delphine Batho réfléchira à comment "réussir la transition environnementale". Le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon dirigera une séance plénière intitulée : "Priorité à l'école !" Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux affaires européennes, s'interrogera : "Europe 2012 : un instrument au service des peuples ?" Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls cherchera comment "reconquérir les catégories populaires", etc.

Comme l'a révélé Le Point de la semaine, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault se prêtera à un exercice à la Barack Obama, un "city hall meeting", le samedi après-midi. Il s'agit d'un exercice de questions-réponses avec les militants, se voulant plus spontané et chaleureux qu'une conférence de presse ou qu'un meeting.

 

La succession d'Aubry

Quant à la patronne du PS Martine Aubry, elle prononcera le discours de clôture le dimanche. Un discours attendu surtout car cela devrait être son dernier en tant que première secrétaire. Elle cèdera sa place lors du congrès de Toulouse, le dernier week-end d'octobre.

Nul doute donc que La Rochelle bruissera de rumeurs sur le nom de son successeur. Les motions (programme pour le parti) doivent être déposées au plus tard le 11 septembre. Le premier signataire de la motion majoritaire, celle de Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault, sera le prochain premier secrétaire. Comme le relève un proche de Martine Aubry, "aucune évidence ne se dégage". Les noms des possibles prétendants - Harlem Désir, Jean-Christophe Cambadélis, François Rebsamen, Anne Hidalgo, Guillaume Bachelay, Olivier Faure, etc. - vont valser aux terrasses des cafés.

 

Les aventures de Falorni

Autre feuilleton qui suscitera l'intérêt : la suite des aventures d'Olivier Falorni. Le tombeur de Ségolène Royal aux législatives de juin a été exclu du PS pour sa dissidence. L'ancien premier fédéral de Charente-Maritime a laissé sa place jusqu'au prochain congrès à l'un de ses proches : Emmanuel Arcobelli. C'est donc lui qui ouvrira les festivités en direct du siège de la fédération, dès le jeudi soir. Mais Falorni a déjà promis qu'il ne se priverait pas de rencontrer "ses amis" socialistes hors les murs de l'université d'été. Et certains ministres font savoir qu'ils ne refuseraient pas un verre en terrasse avec le nouveau député de la circonscription.

Alors, une fois n'est pas coutume, la première secrétaire Martine Aubry n'assistera pas au pot de la fédé jeudi, pour ne pas en rajouter. Les plaies de Ségolène Royal sont encore à vif. D'ailleurs, la présidente de la région Poitou-Charentes a décidé de ne pas se rendre cette année à l'université d'été du PS. En revanche elle sera le 22 août à Poitiers pour l'ouverture des journées d'été... d'Europe-Écologie Les Verts. Le porte-parole du PS David Assouline assure avoir accueilli la nouvelle de l'absence de Ségolène Royal avec "une certaine indifférence".

 

 

Source :  Le Point

 

La succession d'AUBRY ???
 

 

Pour ma part, je ne souhaite pas le départ de Martine AUBRY au poste de 1ere secrétaire, j'estime qu'elle est la personne qui faut afin de continuer ce travail difficile qu'elle a commencé suite au congrès de Reims.
 

 

Elle a remis le PS en ordre de marche, elle est a l'origine du projet socialiste que notre président actuel a défendu pendant la campagne présidentielle, elle a orchestré la campagne présidentielle et législatives qui nous a mené à la victoire.
 

 

Pour moi Martine AUBRY doit rester.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires