Mercredi 2 mai 3 02 /05 /Mai 13:03


François Hollande était l'invité de RTL ce vendredi matin. Il s'est exprimé sur la question de l'immigration, l'emploi et ses 60 engagements.

 

 

 

Interrogé sur la hausse du chômage lors du dernier quinquennat, François Hollande a expliqué comment il souhaite impulser une dynamique pour l'emploi, notamment celui des jeunes avec le contrat de génération.

    "La courbe du chômage doit s'inverser. Comment? Par des mesures économiques. Si nous voulons créer des emplois, il faut de la croissance. Elle doit venir le plus vite possible en France par un soutien à l'industrie, par le développement des PME d'où mon idée de banque publique de l'investissement et par la mobilisation de l'épargne. Il y a aussi un gisement d'emplois important dans le bâtiment d'où ma proposition de doubler le plafond du livret des caisses d'épargne, du livret A,  pour que nous puissions mobilier des financements pour le logement.

    Et il y a la croissance au niveau de l'Europe, c’est tout le sens de ma proposition de renégociation du traité. Je vois d’ailleurs que les lignes bougent, pas simplement le président de la Banque Centrale européenne, mais même le président du Conseil européen aujourd’hui encore vient de dire qu’il était prêt à anticiper le Conseil européen sur un certain nombre de points, justement pour préparer des éventuelles mesures pour la croissance."

A la question que feriez-vous en cas de duel FN-UMP lors des législatives, François Hollande a souligné que lors de l'élection présidentielle de 2002, il avait "appelé à voter Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen" alors qu'il avait "toujours combattu" le président sortant de l'époque.

    "Je fais une distinction entre les républicains et ceux qui combattent les valeurs de la République."

Interrogé sur la question de l'immigration, François Hollande a distingué plusieurs cas.

    "Je considère qu'il n'y aura jamais d'immigration zéro, qu'il y aura toujours une immigration légale. Est-ce qu'on peut en réduire le nombre? C'est un débat. Sur les étudiants étrangers je n'y suis pas favorable. Je considère que la présence dans nos facultés d'étudiants étrangers est une chance, pas seulement pour les étudiants étrangers, pour nous. En revanche, la limitation de l'immigration économique est nécessaire. Et je veux même lutter contre l’immigration clandestine sur le plan économique."

François Hollande a souligné la cohérence de sa campagne: "Ce que j’ai présenté au premier tour je le présente au second tour et je cherche à rassembler. Rassembler la gauche, je suis socialiste, je ne vais pas cacher mon identité, et rassembler les Français parce que c’est le devoir du prochain président de la République."

 

Source : PS

Par aurelinfo - Publié dans : Présidentielles 2012
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Profil

Syndication

  • Flux RSS des articles

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés