Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 08:03

feuille-de-soin1.jpgLes semaines - voire même les jours - où s’annoncent une nouvelle franchise, une taxe inédite ou un impôt supplémentaire deviennent monnaie courante. Avec la droite, le verbe “taxer” se conjugue à tous les modes et à tous les temps. Difficile d’échapper au débat sur la taxe carbone mais je crains qu’il sera plus difficile encore d’échapper à son paiement. Car au lieu de taxer fortement les pollueurs pour que cette taxe ait un véritable impact, le gouvernement fait le choix de saupoudrer sur tous les Français.

 

Les plus gros pollueurs peuvent dormir tranquilles. Taxe encore quand, ce week-end, on a appris une probable revalorisation du forfait hospitalier, de 16 à 20 euros. Ce n’est pas la première fois que les Français qui souffrent, au sens propre comme au sens figuré, seraient pénalisés. Il y a deux ans, la droite taxait déjà les malades en instaurant les franchises médicales.

L’argument de la droite pour faire passer cette pilule, c’était de dire qu’elles contribueraient à résorber le “trou de la sécu”. On en tousse encore ! Mais surtout, les Français paient toujours, les Français paient encore. Et malgré cela, partout les déficits se creusent. Et pourquoi ne pas reprendre la proposition de la Cour des Comptes, présidée par Philippe Seguin, qui propose de soumettre à cotisation sociale les bonus, retraite-chapeau et autres avantages obtenus par les dirigeants des grands groupes ou des grandes banques.

A la clé plus de trois milliards d’euros, bien plus que les quelques dizaines de millions espérés avec l’augmentation du forfait hospitalier. Là encore le gouvernement et l’ump prèférent préserver les intérêts de quelques uns au détriment du plus grand nombre.

 

Source : MJS76

Partager cet article
Repost0

commentaires