Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 07:14

agriculture-repondre-a-l-urgence-de-la-crise-et-relever-les.jpg1. L’agriculture française traverse une crise inédite

    * La France a perdu sa place historique de 1ère puissance agricole européenne, au profit de l’Allemagne.
    *
      Près de 20 000 exploitations ferment chaque année en France.
    *
      Les revenus de nombreux agriculteurs se sont effondrés : - 20% en 2008, -34% en 2009.
    *
      40 000 demandes de RSA ont été déposées par des agriculteurs en 2009 et la population agricole se suicide trois fois plus que la moyenne nationale.
    *
      La France est le plus gros consommateur de pesticides en Europe.

 
2. Cette crise est la conséquence d’une politique désastreuse qui consacre le marché-roi


La droite a accentué la toute-puissance de la grande distribution, avec la loi de « modernisation de l’économie » votée en 2008 en renforçant les quelques centrales d’achat qui concentrent 90% de l’agroalimentaire français au détriment de milliers de producteurs.
Le gouvernement a sacrifié les agriculteurs sur l’autel du libéralisme débridé avec la loi de modernisation agricole, votée en 2010. Cette loi livre les agriculteurs à un système toujours plus dérégulé, toujours moins protégé, toujours moins équilibré et toujours moins transparent.
Au niveau européen aussi, le gouvernement a encouragé la dérégulation : c’est sous présidence française de l’Union Européenne qu’a été adopté le bilan de santé de la PAC qui supprime les quotas laitiers.
Le bilan de la droite est ainsi catastrophique : crise de l’agriculture, désespoir croissant des paysans, mise en danger des producteurs et des consommateurs, dégâts environnementaux, etc.
 
3. Le Parti socialiste fait le choix d’une agriculture compétitive et durable économiquement, socialement et écologiquement


Nous stimulerons la création de valeur ajoutée dans chacune des de nos filières agricoles, en définissant et en mettant en œuvre des politiques publiques volontaristes.
Nous soutiendrons la recherche publique orientée vers la valorisation des produits.

Nous encouragerons résolument les agricultures durables, et notamment l’agriculture biologique. Nous soutiendrons et accompagnerons les agriculteurs qui veulent rompre avec l’usage systématique des pesticides.
Nous améliorerons la transparence pour le consommateur sur l’origine des produits, grâce à un étiquetage approprié des produits.
 
4. Nous encouragerons la relocalisation des productions et des approvisionnements agricoles
 

 

En France :
En réorientant la commande publique (Etat et collectivités territoriales) vers l’achat de produits de l’agriculture de proximité.
En favorisant les circuits courts, du producteur au consommateur.

Au niveau mondial :
En agissant pour une agriculture durable facteur de développement des pays émergents.

En promouvant le principe d’une production locale devant satisfaire d’abord les besoins locaux.


5. Nous œuvrerons en faveur d’une régulation plus efficace à tous les niveaux

 

Au niveau national, en développant les conventions de filières et en généralisant les contractualisations collectives sous l’égide de l’Etat.
Au niveau européen, en défendant dans le cadre de la PAC une politique de soutiens publics axés sur l’économie sociale et l’effort écologique ; en harmonisant par le haut les règles sociales et environnementales; en promouvant le juste échange qui permettra à la fois la juste rémunération des agriculteurs européens et le développement des pays émergents.
Au niveau mondial en exigeant un traitement particulier de l’agriculture dans le cadre de l’OMC.

 

Source : PS

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • aurelinfo
  • Blog d'Aurélien Violette
  • Blog d'Aurélien Violette

avatar-user-3008819-tmpphprEX92I.jpeg
 Bienvenue sur aurelinfo !

Blog d'Aurélien Violette.

Recherche